Se baigner à la pointe de la Jonction

Type

Espaces publics


Date de réalisation

2015


Ingénieur civil

CKNR ingénieurs civils


Maître de l'ouvrage

Office cantonal de l’eau , Service du lac, de la renaturation des cours d’eau et de la pêche


Autre(s) intervenant(s)

Ponton: architectes ADR (sans Lopez) Jetée: artiste Nathalie Wetzel


Surface brute

400m2


Coût

Nc


Procédure

mandat direct


Architecte

ADR ARCHITECTES

Descriptif Descriptif

Une ville peut-elle se raconter à travers sa relation à l’eau ? A Genève, certainement où le paysage est organisé par l’eau, celle du lac, celle des rivières et des nants, et celle de «son» fleuve, le Rhône. Juste après le pont Sous-terre, des pontons en bois ont été installés en 2015 sur ses rives, pour faciliter la mise à l’eau. Ces modestes installations, très sollicitées, ont rendu la nage avec le courant populaire et accessible, au pied de la falaise de Saint-Jean. Les plus aguerris descendent sur plusieurs kilomètres en aval, avec ou sans embarcation gonflable. Au-delà du loisir rafraîchissant et parfois risqué, cette déambulation fluide offre aux nageurs une autre manière de découvrir la ville et d’y vivre. Le projet de parc à la pointe de la Jonction, qui devrait être achevé en 2025, sera, lui, une occasion de questionner le rôle de l’eau dans la ville de demain. Depuis les pontons en face du futur parc, Aleth de Crécy-Koch évoque ce projet en cours d’élaboration avec les habitants. (VH)

Plans Plans

Photos Photos

Contenu additionnel Contenu additionnel

Autres références Autres références

Se baigner à la pointe de la Jonction

ADR – Atelier Descombes Rampini SA
Genève Rue du Beulet 4
1203 Genève

Tél: 022 338 02 30

courrier@adr-architectes.ch

Accessibilité TPG Accessibilité TPG

Tram 14 Arrêt Jonction

Credits Credits

Conception, textes, interviews, photographies : Valérie Hoffmeyer architecte-paysagiste HES FSAP journaliste RP Production audiovisuelle : Narrative - Point Prod SA